le bonheur c'est de transmettre

Bienvenue au

Musée virtuel de la musique maçonnique
   

Un détail du tableau du Caravage, l’Amour vainqueur, montre, à l’ombre de deux instruments de musique, une équerre et un compas entrelacés, voisinant avec une partition. 

Voilà - très anticipativement ! - un beau symbole de L'Alliance de la Musique à la Maçonnerie, titre de la cantate composée en 1786 par Cherubini pour la Loge Olympique, avec en sous-titre Amphion élevant les murs de Thèbes au son de la lyre.

Cette alliance est profonde : dès l’origine de la maçonnerie spéculative, la musique y a joué un grand rôle, et les musiciens - dont quelques très grands noms - se sont trouvés nombreux sur les Colonnes. 

Ramsay n’estimait-il d’ailleurs pas qu’il faut en maçonnerie rendre la vertu aimable par l'attrait des plaisirs innocents, d'une musique agréable, d'une joie pure, et d'une gaieté raisonnable ?

La musique se présente ainsi comme un élément fondamental du patrimoine culturel maçonnique.

Jean-Pierre Bouyer, webmestre

Cette richesse patrimoniale nous est apparue comme très insuffisamment inventoriée et mise en valeur.

Nous avons donc constitué ce Musée virtuel en vue de la recenser et de la faire mieux connaître.

Nous vous proposons cette découverte à travers les trois salles du Musée :

SALLE I  SALLE II SALLE III
Compositeurs maçons

chansons, chansonniers et musiques maçonniques

Loges musicales

C'est dans le courant de l'année 2013 que le site a dépassé le cap des 2000 pages html. 
Au 31.12.2014, son nombre total de pages était de
2350.

Si vous avez des questions ou commentaires sur ce site, ou si vous pouvez contribuer à son enrichissement (par des documents ou des informations dont vous disposeriez), merci de m'en faire part :

Nouvelles pages depuis le 1.1.2016

Date de mise en ligne

de la Lyre maçonnique 1812 : Santés maçonniques chantées à Gand 3.5.2016
Klänge vom Lindenhof 1.5.2016
un autre cantique (cette fois de Legret) pour l'Installation de la Parfaite Réunion 28.4.2016
du Miroir de la Vérité : cantique (de Rizaucourt) pour l'Installation de la Parfaite Réunion 26.4.2016
de la Lyre maçonnique 1811 : Le secret des Francs-Maçons 23.4.2016
Armen-Lied 21.4.2016
Philipp Enslin (1758 ? - 1821 ?) 21.4.2016
du recueil d'Orcel : Fais ce que dois, advienne que pourra !  19.4.2016
du Nouveau Code Récréatif des Francs-Maçons : Les Pas-perdus (Armand-Gouffé) 17.4.2016
de divers recueils du début du XIXe : Cantique d'Apprenti 15.4.2016
de divers recueils du début du XIXe : D'un sexe digne qu'on l'adore 13.4.2016
de deux recueils du début du XIXe : L'amitié fraternelle 11.4.2016
du recueil d'Orcel : L'Amitié fraternelle 7.4.2016
Frédéric TRÉMEL (1844-1902) 5.4.2016
du recueil de Houdard : Inauguration d'un temple à Rouen (1841)  4.4.2016
à Ste Thérèse des Amis de la Constance en 1809 : Cantique (du Frère Billard) 2.4.2016
de la Lyre maçonnique 1812 : Couplets chantés à la Loge d'Anacréon 31.3.2016
du Miroir de la Vérité : Tous les cultes sont réunis 29.3.2016
du recueil d'Orcel : Le banquet des maçons, cantique pour une Fête solsticiale  26.3.2016
un lied (1829) de Lortzing : Kommt, Brüder, trinket froh mit mir 24.3.2016
de deux recueils du début du XIXe : Couplets sur la convalescence du Vénérable Defondeviolle 21.3.2016
du Chansonnier des bonnes gens de Legret : Le Point-Parfait 19.3.2016
Sur la mort d'un Frère (texte de Rizaucourt, musique de Lachnitt d'après Mozart) 17.3.2016
Les Loges, vaudeville maçonnique (Dubois, 1808) 15.3.2016

Stances adressées aux Francs-maçons (Lyon, 1787)

13.3.2016
de deux recueils du début du XIXe : Cantique de Buchère (Douce amitié qui charmes notre vie) 11.3.2016
du recueil d'Orcel : Cantique de passe 9.3.2016
In jedem Maurerkreise (Hennig) 7.3.2016
Carl Hennig (1819-1873) 7.3.2016
de divers recueils du début du XIXe : Couplets d'adoption de Delalande 5.3.2016
Most Excellent Master's Song 3.3.2016
du Miroir de la Vérité : Le revers et le beau côté 29.2.2016
encore une autre des chansons de Bruguière : Vivat ! Vivat ! 26.2.2016
des recueils de Legret : Cantique Pour la réception de deux anglais, à l'époque du Traité d'Amiens 23.2.2016
Nouveau chapitre : le Miroir de la Vérité   21.2.2016
Brüder dieser Tafelrunde (Beczwarzowsky) 19.2.2016
Antonin Frantisek Beczwarzowsky (1754-1823) 19.2.2016
Santé des Soeurs lors de l'inauguration de la Loge des Amis Philanthropes (Bruxelles, 1798) 14.2.2016
nouveau recueil : le Nouveau code récréatif des Francs-Maçons 11.2.2016
Maurerlied (Himmel, 1798) 8.2.2016
du recueil d'Orcel : Cantique pour une Fête de Baptême 4.2.2016
de la Lyre maçonne ou Recueil choisi des plus jolies chansons dédiées à M. le Marquis de Gages : Chanson du frère Paris 1.2.2016
du recueil d'Orcel : le portrait du franc-maçon, cantique imité d'Horace  29.1.2016
de la Lyre maçonne (1786) de Le Bauld-de-Nans : Hymne à l'Amitié 26.1.2016
du recueil d'Orcel : Cantique pour un banquet 23.1.2016
nouveau recueil anglophone : A Selection of Masonic Songs (Smollet Holden, 1795) 20.1.2016
du chansonnier lausannois de 1779 : Frères de cette table bannissons le chagrin 17.1.2016
de la Revue maçonnique de Lyon : anniversaire de L'Etoile de Bethléem (Paris, 1845) 15.1.2016
Song for the twenty-fourth of June (Mabie, 1866) 13.1.2016
Chester W. Mabie (1826-1884) 13.1.2016
du recueil d'Orcel : La maçonnerie depuis le commencement des âges 11.1.2016
de divers chansonniers du XVIIIe : Goûtons dans ces retraites 9.1.2016
lied de Righini : Reich' uns, Bruder, deine Hand! 7.1.2016
Vincenzo Righini (1756-1812) 7.1.2016
une autre des chansons de Bruguière : Fraternité 5.1.2016
Worshipful Masters song (Batchelder) 3.1.2016
James Batchelder (1841-1917) 3.1.2016
du recueil de Desveux (1804) : Cantique Aimable Frère, à nos mystères 1.1.2016

 

Un mot du webmestre

ORIGINE du site

Ce site est un site d'initiative privée à but non commercial ; les opinions qui y sont exprimées n'engagent que leur auteur, à l'exclusion de toute autre personne ou organisation. 

Il regroupe, sous une adresse unique, deux sites (images ci-contre) antérieurement hébergés par ifrance mais dont la gestion et la consultation étaient, sur le plan technique, devenues de plus en plus difficiles.

DISCRETION

Ce site a été rendu public en vue principalement de permettre à tous les francs-maçons internautes d'en prendre connaissance. Aucun mot de passe n'est nécessaire pour y pénétrer : les secrets auxquels il est fait référence dans les textes des chansons sont depuis longtemps dans le domaine public, et d'innombrables livres les explicitant bien plus largement sont depuis belle lurette en vente dans toutes les bonnes librairies. 

Tant il est vrai que les secrets de la maçonnerie ne sont que dans les coeurs des maçons ... et dans le respect de leur vie privée. C'est pour cette dernière raison que - à moins qu'il n'y ait consenti ou que son appartenance ait déjà été, avec son accord, publiée sur Internet - le nom d'aucun franc-maçon vivant n'est mentionné dans ces pages.

VOTRE COLLABORATION

Si vous avez des questions ou commentaires sur ce site, ou si vous pouvez contribuer à son enrichissement (par des documents écrits ou sonores dont vous disposeriez, ou des informations complémentaires), merci de m'en faire part : 

Merci également de me signaler les liens qui ne fonctionneraient pas, ou plus.

Appel à la collaboration

Pour pouvoir continuer à alimenter ce site et à faire ainsi mieux partager ce "patrimoine maçonnique", je recherche des collaborateurs disposés à donner un coup de main fraternel et qui voudraient bien, s'ils ont un peu de temps disponible et les compétences nécessaires :

  • confectionner des fichiers sonores à partir de partitions (ce qui ne demande qu'une connaissance non approfondie du solfège et une capacité de s'adapter aux softwares ad hoc)

  • effectuer des traductions vers le français à partir d'une des langues suivantes : anglais, allemand, néerlandais, espagnol, italien, portugais.

Merci d'avance.       Le webmestre

A PROPOS Des droits 

Tous les éléments constitutifs de ces pages relèvent, à ma connaissance, du domaine public ou, si ce n'est pas le cas, sont publiés avec l'accord des détenteurs des droits.

S'il n'en était pas ainsi pour l'un ou l'autre, soyez aimable de m'en avertir : l' (les) élément(s) concerné(s) serai(en)t immédiatement retiré(s).

Les extraits de disques du commerce que nous vous donnons l'occasion d'entendre ne dépassent généralement pas 30 secondes et, pour réduire les temps de chargement, sont en basse fidélité : notre but n'est en effet évidemment pas de vous donner l'occasion de vous constituer une discothèque parallèle en privant les interprètes des bénéfices de leur travail ; il est au contraire de vous donner envie d'acheter des disques, en vous les faisant découvrir : les références en sont donc à chaque fois mentionnées.

Les autres fichiers sonores sont des fichiers électroniques. Nous en indiquons la provenance quand nous la connaissons. Beaucoup d'entre eux ont été séquencés spécialement pour ce site par divers contributeurs bénévoles, dont certains ont préféré rester anonymes.