Les Mélanges ostendais

 

Ce sont peut-être les recueils périodiques de la maçonnerie impériale, quelques années plus tôt, tels que les Annales maçonniques ou la Lyre maçonnique, ou, plus récemment, la revue Hermès, qui ont donné en 1822 à un maçon (Mathieu Bernaert, de Dunkerque) de la Loge ostendaise des Trois Niveaux (dont il était l'Orateur) l'idée de publier une revue intitulée Mélanges de philosophie, d'histoire et de littérature maçonnique et dont le recueil est paru sous cette date 1822.

Mais l'idée n'eut qu'un succès mitigé et la publication s'interrompit en 1824 (qui est donc vraisemblablement la date réelle de parution du recueil), faute d'un nombre d'abonnés suffisant (ce nombre semble n'avoir jamais dépassé 100 et n'avoir guère franchi les frontières, même si on relève Thory comme abonné parisien) pour la rendre viable.

Les articles étaient répartis dans trois catégories : 

  • Philosophie, morale, rites, etc. (soit tout ce qui a rapport à la philosophie, à la morale, à la littérature de la maçonnerie et aux principes de ses différentes branches)
  • Hstorique, notices, chronologie, etc.
  • Variétés (partagées en 5 chapitres : bibliographie, poésie, revue maçonnique, annonces et nouvelles particulières, nécrologie et notices biographiques).

L'ensemble des parutions dans le chapitre poésie (pp. 83-4 ; 163-74 ; 223-41 ; 285-92 ; 344-8 ; 389-90) pourrait constituer un petit recueil de chansons et poèmes ; comme on le voit ci-dessous, d'autres chansons encore accompagnent des comptes-rendus de Tenues.

Les Loges et les Frères étaient invités à apporter leurs informations et leurs contributions, mais cette invitation ne semble pas avoir eu beaucoup d'échos.

A la table des matières, nous avons relevé (les liens dans la première colonne renvoient à l'ouvrage lui-même, ceux de la 2e au présent site) :

P. TITRE  INCIPIT AUTEUR 
83  Cantique Maçonnique offert à la Respectable Loge des Amis Réunis, Orient de Lille à la St. Jean d'hiver 5819. On rit de la Maçonnerie De la Bigne
115 Cantate funèbre en duo aux Trois Niveaux Chères ombres, sur le cercueil  
117 La Bien Venue, cantate maçonnique Cédez à nos prières  
119 Invocation Au Dieu des Arts, du Jour et des Vers Dieu des Beaux Arts, ta puissante magie  
159 Chant du Triomphe Divine poésie  
161 Hommage au zèle maçonnique Honneur aux fruits de l'utile science  
163 Les vrais maçons Fanfarons, qui chantez vos preuves Bernaert
165  l'Espérance De l'Espérance Lespirt
166  Les élections maçonniques Combien d'Auteurs en sots projets Leleux
168  Cantique Les pierres maçonniques En tout pays, à chaque instant Debeaune
 
 

203
204
205
207
208
210

pièces chantées lors du Banquet de la Saint-Jean
à Ostende le 10 décembre 1821 :

  • Bénédicité maçonnique
  • Invocation pour la Santé du Grand Maître
  • Duo et Canon pour la Santé du Vénérable
  • Trio et Canon pour la Santé des Surveillants 
  • Cantique pour la Santé des Visiteurs
  • Cantate pour la Santé de tous les maçons

 
 

Sublime essence
Auteur des biens et des Lumières
Mes amis, levons nous de Table
L'active Surveillance
Exprimons au bruit de nos armes
Amphion, sous mes doigts

 
235 Cantique maçonnique Pénétrez au céleste empire De La Bigne
237 Cantique le Temple des Maçons En ce délicieux moment Lespirt
238 Cantique bachique Mes Frères, la main au canon J. B.
285 Cantique maçonnique Profânes, qui de nos travaux Lespirt
286 Hymne au soleil Apprends-moi, savante Uranie De Beaune
289 Couplets au Frère Vanackère Nous possèdons les traits chéris Plaideau fils aîné
290 Eloge de la maçonnerie Voulez-vous que les hommes J. B.
292 Couplets maçonniques Quel est celui que la science B.
389 Hymne maçonnique Bientôt sur le trône des airs  

Retour au sommaire du XIXe :

Retour au sommaire du Chansonnier :