Brüder! hört

Cliquez ici pour entendre le fichier (sans reprise) de la partition d'Ambrosch, séquencé par Christophe D.

Merci d'avance à qui voudrait bien fournir une traduction du texte.

Ce lied de Lortzing est le 6e de la série de 8 (LoWV 19) qu'il a composés en 1829 pour la Loge Zum goldner Rade (La Roue d'Or) à l'Orient d'Osnabrück. C'est le seul des 8 dont nous ne connaissions pas d'enregistrement.

Son texte figure sous le n° 48 à la page 31 du recueil des Trois Globes de 1804 Vollständiges Gesangbuch für Freimaurer Zum Gebrauch der großen National-Mutter-Loge zu den drei Weltkugeln in Berlin, und aller mit ihr vereinigten Logen in Deutschland :

1. 

Brüder! hört, dies Glas vereint
Meiner Wünsche jeden: 
Wie mein Bruderherz es meint, 
Soll die Zunge reden. 
Schönheit, wie ihr Schönheit liebt, 
Fromm euch zu vergnügen, 
Stärke, die uns Kräfte giebt, 
Laster zu besiegen.

2. 

Weisheit, die den Maurer lehrt, 
Lehren klug zu fassen, 
Die ihn seiner Arbeit Werth 
Stets empfinden lassen. 
Allezeit gesundes Blut, 
Zu Geschäften Freuden, 
Maaß im Glück, und Heldenmuth 
In den schwersten Leiden.

3.

Ehre, Segen, Glück und Heil 
Unserm guten Orden, 
So daß einst sein glücklich Theil 
Jedem Bruder worden. 
Manchen noch wie diesen Tag, 
Maurerischer Wonne, 
Und dereinst den sel'gen Tag 
Ewig heitrer Sonne! 

Nous ne connaissons que le début de la partition, qui est donné par le RISM.

Mais ce même texte avait déjà été mis en musique antérieurement, sous le titre Der Wunsch des Meisters (le souhait du Maître), par Ambrosch, et sa partition figure à la p. 70 (n° 19 du volume II) du recueil (1795) Freimaurer Lieder mit Melodien, herausgegeben von Böheim.

Freimaurer Kantaten & Lieder

Retour au sommaire des chansons diverses du XIXe :

Retour au sommaire de Lortzing :