Le recueil de Reynvaan

Ce recueil (sans partitions) est intitulé

Gezangen 

der 

Vrije-Metzelaaren,

van den Broeder

 J. Verscheure Reynvaan

(Chansons des Francs-maçons,
du Frère J. Verscheure Reynvaan)

et a été, en 1799, offert par son auteur à sa Loge-mère l'Astre de l'Orient à Vlissingen (Flessingue).

Ce recueil est disponible sur Google.

Il contient de nombreuses chansons, dont 4 seulement en français (d'ailleurs chaque fois suivies de leur traduction en néerlandais), mais qui présentent toutes l'intérêt d'être (sauf erreur) nouvelles ; 3 sont sur des airs révolutionnaires. Les textes, eux, restent dans la tradition du XVIIIe.

page Titre mentionné Incipit
5

A l'honneur du Vénérable

Célébrons nos doux plaisirs

145

A l'honneur de la déesse Astrée

Frères de la Maçonnerie

149

A l'honneur de l'Ordre des Maçons

Célébrons l'Ordre des Maçons

155

La Fraternité 

Quels accents ! quels transports !

Il existe (mais à notre connaissance il n'a pas encore été mis en ligne) un second volume (42 pages), daté de 1801, contenant 17 chansons en néerlandais, qui sont des traductions par Reynvaan d'autant de chansons francophones figurant à la Lire maçonne.

Retour au sommaire du XVIIIe :

Retour au sommaire du Chansonnier :